Amour pour les gares

« Mon amour pour les gares est resté inchangé. Comme les ports, ce sont des lieux où l’on ne demeure pas. Ici, les gens ne s’attardent pas, ici ils ne se rencontrent que pour se séparer. Si partout ailleurs ils ont des attaches, à la gare, malgré leur bagage, ils sont libres de tout lien. Tout…