Tropisme des lisières

"Rien ne peut faire qu’il y ait du frisson au bout de l’allée, une ile de Cythère à l’horizon de l’embarcadère. Là où le chemin creux s’enfonce dans le sous-bois, le monde se réenchante. D’où le tropisme des lisières chez tous nos chercheurs d’or. Le « rôdeur des confins », l’arpenteur des marches, l’ami du... Lire la Suite →

Jointures

"Il est aussi fructueux de penser aux limites que d’errer au limes : chaque coin nouveau du savoir surgit de lentilles sur les franges qu’il a laissées dans le flou. Sciences dures ou sciences molles ; c’est dans leurs entre-deux que la connaissance progresse, c’est dans ces banlieues à risques, jointures d’autant plus juteuses que... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑