C’est la même heure

On a buté sur des pentes, cherché le passage dans des encaissements, franchi des ponts sur l’eau coureuse, passé dans l’ombre, croisé des hêtres, deviné, de quelques crête, avant de retomber, l’épais sourcil des sapins sur l’horizon. Puis la route sinueuse, penchée, s’est redressée. C’est la même heure et la même saison. Et pourtant, les... Lire la Suite →

Pérols-sur-Vézère

A Pérols-sur-Vézère, sur la ligne de chemin de fer de Limoges à Ussel, ici comme dans bien d’autres gares, la "cour des marchandises" a conservé d’une certaine manière sa vocation historique. Mais l’entreposage est devenu plus définitif. On y cultive désormais, comme en Grèce, un certain art de la brocante, un langage de la liberté...... Lire la Suite →

La source de la Creuse

En amont du village de Féniers, la ligne de crête qui traverse le plateau (et sépare les rivières de part et d'autre de l'axe Felletin - Meymac) est à peine perceptible tant sa topographie apparait douce et discrète. Le sentiment des hauteurs s'y éprouve pourtant avec vigueur une fois emprunté le chemin pédestre de la... Lire la Suite →

De persistantes ombres

"Rien ne saurait empêcher que nos yeux ne croient discerner la présence, parfois, de ceux qui, les derniers, l’habitèrent. De persistantes ombres passent dans l’inaltérable décor d’eaux vives et de forêts, de ciel, de rochers. Ce n’est pas quelque jeu de lumière qui dessine une silhouette à la lisière du soir, la voix du vent,... Lire la Suite →

Un court instant à passer

On a dépassé depuis longtemps les derniers hameaux, quelques maisons aux toits d’ardoise enfouies dans les sapinières puis les derniers sapins. On s’avance à travers la bruyère et l’ajonc. Il ne s’est jamais rien passé ici. Rien ne se passera jamais. Le ciel est d’un bleu cru, acide. On peut caresser le rude pelage de... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑