Une consolation

"Et savoir qu’il existe encore en France des endroits suffisamment sauvages et inconnus pour qu’on risque d’y disparaître, est pour moi un encouragement et une consolation. Car ce sont ces lieux-là qui m’attirent" Jacques Lacarrière, cité par Martin de la Soudière dans Poétique du village, Stock, 2010, p 84

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑