Autre chose a existé

« Ce n’est pas là vaine nostalgie mais désir de montrer qu’autre chose a existé et que, sans doute, autre chose est possible » Pierre Sansot, Du bon usage de la lenteur, Payot, 2000, p 159  

Interroger l’habituel

« Ce qui se passe vraiment, ce que nous vivons, le reste, tout le reste, où est-il ? Ce qui se passe chaque jour, le banal, le quotidien, l’évident, le commun, l’ordinaire, l’infra-ordinaire, le bruit de fond, l’habituel, comment en rendre compte, comment l’interroger, comment le décrire ? Interroger l’habituel. Mais justement, nous y sommes habitués….

De telles routes

Y a-t-il un motif unique dans la quête qui m’aiguillonne au long de telles routes ? Quelquefois il m’a semblé que j’y poursuivais le règne enfin établi d’un élément pur – l’arbre, la prairie, le plateau nu à perte de vue – afin de m’y intégrer et de m’y dissoudre « comme une pierre dans le ciel »,…

L’esprit de la promenade

« La disponibilité, c’est une synthèse rare d’abandon et d’activité, faisant tout le charme de l’esprit à la promenade. L’âme s’y trouve en effet disponible au monde des apparences. Elle n’a de comptes à rendre à personne, n’a aucun impératif de cohérence. Et dans ce jeu sans conséquences, il se peut que le monde se livre…

Tropisme des lisières

« Rien ne peut faire qu’il y ait du frisson au bout de l’allée, une ile de Cythère à l’horizon de l’embarcadère. Là où le chemin creux s’enfonce dans le sous-bois, le monde se réenchante. D’où le tropisme des lisières chez tous nos chercheurs d’or. Le « rôdeur des confins », l’arpenteur des marches, l’ami du…