Roumazières-Loubert

La cour ressemble à un décor des années 1970, mais un décor dont on aurait retiré les acteurs. Le parking est vide, si ce n’est une voiture occupée par deux jeunes qui s’embrassent à l’abri des regards. La gare, espace autrefois animé et traversé par des flux, n’est plus qu’un recoin où l’on vient se…

Délieux

« Les autres, qui ont été des lieux, nous les appellerons des délieux. Si les espaces qualifiés se nomment lieux, les espaces déconstruits, déshabités, déterritorialisés, se nommeraient délieux, pour les distinguer, par leur processus de déqualification, des non-lieux ou des atopies » Patrick Prado, « Lieux et délieux », dans Autour des lieux, revue Communication n°87, EHESS, 2010, p…