Étiquette : Claude Raffestin

Anti-géographie

La marge est une transformation sans aucune probabilité de conservation, d’où l’expression d’anti-géographie que j’ai choisie pour en parler

Claude Raffestin, Géographie buissonnière, Héros-limite, p 124

 

Une situation intermédiaire

Le regard géographique est dans une situation intermédiaire qui se situe entre l’expérience médicale et l’expérience lyrique, dans une sorte d’intersection vide d’intentionnalité, d’où le va-et-vient qui conduit à une description qui se voudrait scientifique mais qui, pour de multiples raisons, ne renonce pas au lyrisme

Claude Raffestin, Géographie buissonnière, Héros Limite géographie(s), p 87

Lieu marginal

IMG_4925

C’est le moment de dire une banalité essentielle : la marge n’est pas le lieu qui serait naturellement inscrit dans l’espace, la marge est la conséquence d’une relation avec un lieu ou qui s’inscrit dans un lieu. Il n’y a pas un lieu marginal défini une fois pour toutes, mais il y a des lieux susceptibles de devenir marginaux à l’occasion d’une relation

Claude Raffestin, Géographie buissonnière, 2016, Héros-Limite géographie(s), p 117