Le lac d’Ourrec

Après le plateau d'Herraou, le chemin s’est soudain élevé pour gagner la forêt. Encore carrossable un instant, il s’est vite transformé en sente tournoyant autour des racines de hêtres, franchissant quelques filets d’eau, se faufilant jusqu’à disparaître dans les tapis de rhododendrons. Et puis une porte invisible s’est ouverte en haut de la cascade du... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑