Friches rebelles

« Désormais j’entre dans les gares par effraction, par l’arrière, du côté des grelots des passages à niveau, du côté des friches rebelles, des voies déposées, des wagons à l’abandon, sombrant dans les herbes folles et les souvenirs qui s’éteignent » Michel Baglin, Un présent qui s’absente, éditions Bruno Doucey, 2013, p 43

[Parution] « Sauver Canfranc » dans le festin n°108

L’article Sauver la gare de Canfranc est paru dans le numéro 108 de la revue bordelaise Le festin  Loin d’un regard nostalgique, ce numéro prône une position équilibrée entre sauvegarde à l’identique, réhabilitation, voire nécessaire destruction. Car il ne s’agit pas de sauvegarder par principe, de même qu’il ne s’agit pas de détruire à l’aveugle….

Lieu marginal

« C’est le moment de dire une banalité essentielle : la marge n’est pas le lieu qui serait naturellement inscrit dans l’espace, la marge est la conséquence d’une relation avec un lieu ou qui s’inscrit dans un lieu. Il n’y a pas un lieu marginal défini une fois pour toutes, mais il y a des lieux…

[Média] Canfranc sur France Culture

Olivier Chaumelle a réalisé un somptueux reportage sonore pour l’émission « Une histoire particulière » (diffusée sur France Culture en deux parties chaque samedi et dimanche, de 13h30 à 14h). J’y interviens à plusieurs reprises parmi d’autres témoignages (*) et documents d’archives qui restituent l’histoire fascinante et mythique de la gare internationale de Canfranc >>> La première…

Villanúa

A la sortie du bourg, la route s’élève très vite puis s’arrête soudain après un virage en épingle. Des habitués posent leur véhicule ici pour accéder au torrent qui se faufile entre les piles du pont métallique du chemin de fer. Pas de gare en vue pourtant. Il faut poursuivre à pied le chemin caillouteux…

Les Forges d’Abel

Le site des Forges d’Abel a failli devenir un « haut-lieu » ; c’était du temps où les ingénieurs du chemin de fer envisageaient d’établir la grande gare internationale du transpyrénéen occidental de ce côté du Somport avant qu’on ne lui préfère l’emplacement de Los Aranones, à l’autre bout du tunnel de faîte. La gare est finalement…