Le lac d’Ourrec

Après le plateau d'Herraou, le chemin s’est soudain élevé pour gagner la forêt. Encore carrossable un instant, il s’est vite transformé en sente tournoyant autour des racines de hêtres, franchissant quelques filets d’eau, se faufilant jusqu’à disparaître dans les tapis de rhododendrons. Et puis une porte invisible s’est ouverte en haut de la cascade du... Lire la Suite →

Besoin d’île

Le besoin d’île témoigne de cette volonté de projeter sur des lieux particuliers des aspirations existentielles, ici celle de la fuite du quotidien, lorsque celui-ci est perçu comme une prison, une entrave au rêve de liberté […] Sachant qu’une « île » peut être un village, une forêt, une rue, le sommet d’une montagne, un... Lire la Suite →

Une surabondance de temps

"Parfois, j’ai l’impression qu’on vous demande de vous excuser. De quoi ? D’être seul. De vivre une vie qui n’est pas complètement ordinaire, ou qui peut apparaître comme un luxe. Qui l’est d’ailleurs, et là je ne parle pas d’argent… Ce n’est pas lié à cela. Ce luxe est simplement lié à une surabondance de... Lire la Suite →

Éloigné du vacarme

"Être seul, éloigné du vacarme. N’avoir plus à vérifier chaque jour sa côte sociale, à calculer ses amis, à doser ses ennemis, à flatter ses protecteurs, à sans cesse mesurer son importance aux yeux d’imbéciles et de fats, à prendre des revanches sur des regards, à se venger des mots. Se retrouver ailleurs, bien loin... Lire la Suite →

Rien ne se passera jamais

"On a dépassé depuis longtemps les derniers hameaux, quelques maisons aux toits d’ardoise enfouies dans les sapinières puis les derniers sapins. On s’avance à travers la bruyère et l’ajonc. Il ne s’est jamais rien passé ici. Rien ne se passera jamais. Le ciel est d’un bleu cru, acide. On peut caresser le rude pelage de... Lire la Suite →

Bien loin d’ici

"Être seul, éloigné du vacarme. N’avoir plus à vérifier chaque jour sa côte sociale, à calculer ses amis, à doser ses ennemis, à flatter ses protecteurs, à sans cesse mesurer son importance aux yeux d’imbéciles et de fats, à prendre des revanches sur des regards, à se venger des mots. Se retrouver ailleurs, bien loin... Lire la Suite →

Le besoin d’île

"Le besoin d’île témoigne de cette volonté de projeter sur des lieux particuliers des aspirations existentielles, ici celle de la fuite du quotidien, lorsque celui-ci est perçu comme une prison, une entrave au rêve de liberté […] Sachant qu’une « île » peut être un village, une forêt, une rue, le sommet d’une montagne, un... Lire la Suite →

Délivrance d’être soi

"Le temps qui passe ne retient rien, absence pure, délivrance de l’effort d’être soi. L’individu abolit la durée, certes de manière provisoire, mais il est hors de son histoire personnelle, et le monde autour de lui cesse de lui demander des comptes, il arrête le temps en lui tournant le dos et fige ainsi les... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑