Délieux

"Les autres, qui ont été des lieux, nous les appellerons des délieux. Si les espaces qualifiés se nomment lieux, les espaces déconstruits, déshabités, déterritorialisés, se nommeraient délieux, pour les distinguer, par leur processus de déqualification, des non-lieux ou des atopies" Patrick Prado, "Lieux et délieux", dans Autour des lieux, revue Communication n°87, EHESS, 2010, p... Lire la Suite →

La gare des Forges d’Abel

Le site des Forges d'Abel a failli devenir un "haut-lieu" ; c'était du temps où les ingénieurs du chemin de fer envisageaient d'établir la grande gare internationale du transpyrénéen occidental de ce côté du Somport avant qu'on ne lui préfère l'emplacement de Los Aranones, à l'autre bout du tunnel de faîte. La gare est finalement... Lire la Suite →

Passages

"On habite aussi dehors et dans une suite incessante de passages, de l’intérieur vers l’extérieur et de l’extérieur vers l’intérieur. Tous ces lieux dans lesquels nous nous trouvons ont leur qualité propre, leur profondeur particulière, leur résonance en nous, leur mémoire. Tous portent aussi bien des rêves et des désirs que des désespoirs et des... Lire la Suite →

Tropisme des lisières

"Rien ne peut faire qu’il y ait du frisson au bout de l’allée, une ile de Cythère à l’horizon de l’embarcadère. Là où le chemin creux s’enfonce dans le sous-bois, le monde se réenchante. D’où le tropisme des lisières chez tous nos chercheurs d’or. Le « rôdeur des confins », l’arpenteur des marches, l’ami du... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑