Pérols-sur-Vézère

A Pérols-sur-Vézère, sur la ligne de chemin de fer de Limoges à Ussel, ici comme dans bien d’autres gares, la "cour des marchandises" a conservé d’une certaine manière sa vocation historique. Mais l’entreposage est devenu plus définitif. On y cultive désormais, comme en Grèce, un certain art de la brocante, un langage de la liberté...... Lire la Suite →

Interroger l’habituel

Ce qui se passe vraiment, ce que nous vivons, le reste, tout le reste, où est-il ? Ce qui se passe chaque jour, le banal, le quotidien, l'évident, le commun, l'ordinaire, l'infra-ordinaire, le bruit de fond, l'habituel, comment en rendre compte, comment l'interroger, comment le décrire ? Interroger l’habituel. Mais justement, nous y sommes habitués.... Lire la Suite →

Roumazières-Loubert attend

La cour ressemble à un décor des années 1970, mais un décor dont on aurait retiré les acteurs. Le parking est vide, si ce n'est une voiture occupée par deux jeunes qui s'embrassent à l'abri des regards. La gare, espace autrefois animé et traversé par des flux, n'est plus qu'un recoin où l'on vient se... Lire la Suite →

Les « êtres-lieux »

Il a été montré que dans la représentation du paysage, la vue n'est pas la seule en cause. Les sons, les parfums, le "climat" concourent à forger une image complète, dans laquelle chacun de ces paramètres interfère de façon indissociable. Il est cependant des lieux qui doivent leur "qualité" davantage à des êtres, des visages,... Lire la Suite →

Le balcon de Villanúa

A la sortie du bourg, la route s’élève très vite puis s’arrête soudain après un virage en épingle. Des habitués posent leur véhicule ici pour accéder au torrent qui se faufile entre les piles du pont métallique du chemin de fer. Pas de gare en vue pourtant. Il faut poursuivre à pied le chemin caillouteux... Lire la Suite →

Le cimetière ferroviaire de Latemeion

Les grecs ont un singulier et formidable rapport au paysage. Tandis que l'industrie touristique et les tenants de la "culture" s'attachent à mettre sous cloche quelques sites emblématiques (d'une ère antique mystifiée), les habitants développent une autre stratégie, une autre forme d'esthétique plus spontanée. A la ruine sanctuarisée, ils opposent la logique de l'amoncellement et... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑