[Parution] Terrains vagues

Mes collègues de l’université de Cologne ont ces dernières années consacré leurs recherches à la notion de terrain vague (vous pouvez retrouver certaines références sur leur excellent blog). Ils ont réuni dans un livre les contributions d’auteurs d’origines disciplinaires variées qui, chacun à leur manière, commentent une œuvre littéraire, cinématographique ou photographique. Vous y retrouverez…

J’étais oublié de tous

« C’était le début de l’hiver. Souvent, je restais des jours entiers sans adresser la parole à personne. Je n’avais d’ailleurs envie de voir personne. Je me réfugiais dans les rues. J’étais mal équipé et le froid me pénétrait partout. Certains jours je rentrais dans les galeries où je passais les journées à regarder les livres….

Ils consomment de la route

« Ils consomment de la route, s’injectent indéfiniment de l’espace. L’identité en lien à leur histoire leur est insupportable, l’indifférence de la rue induit paradoxalement un sentiment de moindre vulnérabilité […] l’errance est une manière de mettre à distance un for intérieur trop douloureux. Surinvestir l’espace conjure la difficulté d’habiter ses propres pensées […]. L’existence dans…

L’entre-deux du temps et de l’espace

« Ils n’ont pas trouvé leur place et ne cessent de différer leur naissance. Ils vivent l’entre-deux du temps et de l’espace » David La Breton, Disparaître de soi, une tentation contemporaine, Métailié, 2015, p 87