Friches rebelles

Désormais j’entre dans les gares par effraction, par l’arrière, du côté des grelots des passages à niveau, du côté des friches rebelles, des voies déposées, des wagons à l’abandon, sombrant dans les herbes folles et les souvenirs qui s’éteignent. Michel Baglin, Un présent qui s’absente, éditions Bruno Doucey, 2013, p 43

Les « êtres-lieux »

Il a été montré que dans la représentation du paysage, la vue n’est pas la seule en cause. Les sons, les parfums, le « climat » concourent à forger une image complète, dans laquelle chacun de ces paramètres interfère de façon indissociable. Il est cependant des lieux qui doivent leur « qualité » davantage à des êtres, des visages,…

[Parution] « Sauver Canfranc » dans le festin n°108

L’article Sauver la gare de Canfranc est paru dans le numéro 108 de la revue bordelaise Le festin  Loin d’un regard nostalgique, ce numéro prône une position équilibrée entre sauvegarde à l’identique, réhabilitation, voire nécessaire destruction. Car il ne s’agit pas de sauvegarder par principe, de même qu’il ne s’agit pas de détruire à l’aveugle….

Lieu marginal

« C’est le moment de dire une banalité essentielle : la marge n’est pas le lieu qui serait naturellement inscrit dans l’espace, la marge est la conséquence d’une relation avec un lieu ou qui s’inscrit dans un lieu. Il n’y a pas un lieu marginal défini une fois pour toutes, mais il y a des lieux…