Une écriture de la Terre

« La géographie est au sens premier du terme une écriture de la terre, on ne saurait mieux dire […] Il s’agirait de restituer un monde, de le donner à voir, mais aussi à entendre, écouter, deviner, humer, flairer, sentir, goûter, toucher, embrasser, à pleins bras, de toute sa peau, page à page, pas à pas,…

Revenir aux choses mêmes

« Revenir aux choses mêmes, [c’est] revenir à ce monde avant la connaissance dont la connaissance parle toujours, et à l’égard duquel toute détermination scientifique est abstraite, signitive et dépendante, comme la géographie à l’égard du paysage où nous avons d’abord appris ce que c’est qu’une forêt, une prairie ou une rivière ». Maurice Merleau-Ponty, Phénoménologie de…