« J’ai toujours eu cette idée qui me restera sans doute toute ma vie, d’emmener une femme désirée, une femme croisée dans la rue, pour la regarder dans une chambre d’hôtel, à la tombée du jour, se confier, écouter, être amoureux »

Raymond Depardon, La solitude heureuse du voyageur, Points, 2006, p 106