Super-Bagnères

Deux édifices, deux générations, deux destinées, côte à côte.

Le grand hôtel de l’ancienne compagnie ferroviaire du Midi est devenu un centre de vacances et abrite un petit musée consacré au train à crémaillère qui grimpait jusqu’ici pour accueillir les premières clientèles de sports d’hiver au début du XXème siècle. Son architecture monumentale, intacte, témoigne encore du visage du tourisme aristocratique.

A sa gauche, « l’Aneto » a quelque chose du « Signal » de Soulac-sur-Mer, par sa physionomie typée des années 1960, par son destin aussi, sans doute. Le vent a commencé à prendre ses aises dans les longues travées desservant les studios…