Déambulations fantastiques

P1080423

« La disponibilité, c’est une synthèse rare d’abandon et d’activité, faisant tout le charme de l’esprit à la promenade. L’âme s’y trouve en effet disponible au monde des apparences. Elle n’a de comptes à rendre à personne, n’a aucun impératif de cohérence. Et dans ce jeu sans conséquences, il se peut que le monde se livre davantage au promeneur, tout au long de ses déambulations fantastiques, qu’à l’observateur sérieux et systématique »
Frédéric Gros, Marcher, une philosophie, Champs essais, Flammarion, 2011, pp 225-226
%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star