bigorre 127

« Le temps qui passe ne retient rien, absence pure, délivrance de l’effort d’être soi. L’individu abolit la durée, certes de manière provisoire, mais il est hors de son histoire personnelle, et le monde autour de lui cesse de lui demander des comptes, il arrête le temps en lui tournant le dos et fige ainsi les évènements, il n’est plus atteint par eux. Il n’est plus en position de spectateur, il les ignore »

David La Breton, Disparaître de soi, une tentation contemporaine, Métailié, 2015, p 134