Le Pont Saint-Martin

C’est un modeste alignement de maisons mal exposées, au pied d’un talus rocheux orienté à l’Est, où les rayons du soleil s’échappent dès la mi-journée. Le chemin goudronné sépare les habitations de leur terrain bordant la rivière. Sur les rives, chaque propriétaire a aménagé son coin de bonheur simple. En hiver, les chaises et tables sont soigneusement recouvertes d’un film de plastique. Une famille anglaise s’est établie ici à l’année, saluant toujours le passant d’un geste amical.

La route contourne discrètement la chapelle, longe quelques jardins tirés au cordeau. Un appentis abrite des tas de bois soigneusement rangés, formant un graphisme digne d’une œuvre d’art.

A la sortie du hameau, les épaves laissées par l’ancien garagiste disparaissent plus ou moins discrètement dans les tapis de ronces et d’orties. Des carcasses de fourgonnettes, tracteurs et socles divers, des remorques, piles de pneus, caravanes, reposent dans la végétation qui s’attache, chaque printemps, à ensevelir davantage les traces du passé.

Dans une prairie tapie de pissenlits en fleurs, une carcasse frigorifique trône dans la lumière du printemps.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :