Une consolation

« Et savoir qu’il existe encore en France des endroits suffisamment sauvages et inconnus pour qu’on risque d’y disparaître, est pour moi un encouragement et une consolation. Car ce sont ces lieux-là qui m’attirent »

Jacques Lacarrière, cité par Martin de la Soudière dans Poétique du village, Stock, 2010, p 84

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :