Jointures

« Il est aussi fructueux de penser aux limites que d’errer au limes : chaque coin nouveau du savoir surgit de lentilles sur les franges qu’il a laissées dans le flou. Sciences dures ou sciences molles ; c’est dans leurs entre-deux que la connaissance progresse, c’est dans ces banlieues à risques, jointures d’autant plus juteuses que mal famées »

Régis Debray, Éloge des frontières, Folio, 2013, pp 62-63

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :